Opter pour Android en entreprise, en quoi est-ce un choix stratégique ?

Le 24 juillet 2020

covid 19

Selon Kantar World Panel, en mars 2020, Android possède 78.8% des parts de marché en France (contre 21.1% pour iOS).

Cependant le mouvement s’inverse en entreprise, puisque la plupart des sociétés misent sur Apple et équipent leurs salariés d’appareils sous iOS. Cette tendance actuelle ne semble pourtant pas le meilleur choix stratégique.

1. COÛTS D’AQUISITION IMPORTANTS
Les coûts d’achat de flottes d’appareils mobiles peuvent s’élever très rapidement en optant pour Apple, puisque les iOS coûtent beaucoup plus cher que les appareils sous Android. Les terminaux mobiles Android, même haut de gamme, sont en général plus abordables (pour le Samsung Galaxy S20, le prix est de 800€ en moyenne, pour un Huaweï P40 Pro, il est de de 850€). L’iPhone 11 Pro est quant à lui à plus de 1200€.
Selon les données recueillies par Kantar, en mars dernier, près de 8 français sur 10 possédaient un appareil Android. Il est donc probable qu’au sein d’une entreprise, tous les employés ne soient pas familiers avec le système iOS et peinent à s’acclimater à leur outil de travail, ce qui implique des coûts ou du temps de formation.

2. LA PROBLEMATIQUE DU CONSTRUCTEUR UNIQUE
Android offre un large éventail de terminaux et de constructeurs. Entre les fabricants spécialisés dans les terminaux durcis (Zebra, Crosscall…) et les constructeurs plus classiques (Samsung, Asus, Wiko, Huaweï…), il est facile de trouver le produit adapté à ses besoins, que ce soit en termes de prix, de qualité, de format et d’utilisation. De plus, le stockage des données est extensible grâce à l’achat de carte SD, les constructeurs peuvent personnaliser le système d’exploitation en ajoutant des surcouches, les prix des appareils varient en fonction de la marque achetée…
A contrario, pour iOS et son constructeur unique, le choix des appareils se fait uniquement entre les différents iPhones encore disponibles sur le marché. Apple n’offre pas la possibilité d’augmenter la capacité de stockage des appareils, et ne propose aucun terminal durci. Les entreprises devant fournir à leurs salariés des appareils mobiles dits « robustes » et résistants leur permettant d’atteindre un niveau de performance élevé dans des environnements difficiles (entrepôts, extérieurs, sites de production, transport, hôpitaux…) préfèreront donc opter pour Android.

3. MANQUE DE SECURITE SUR LE PLAY STORE ?

En termes de marché d’applications, selon Statista, au premier semestre 2020, le Play Store possédait plus de 700 000 applications de plus que l’App Store. Cependant, Android a subi beaucoup de remarques négatives liées à son nombre record d’applications, puisque cela a impacté la sécurité des appareils : laissant plus facilement la possibilité aux utilisateurs de publier leurs applications, le taux d’applications malveillantes disponibles a de fait augmenté. Le marché d’applications d’iOS, beaucoup plus strict, se retrouve proportionnellement avec un nombre d’applications malveillantes nettement inférieures (mais n’en est pas exempt pour autant). En effet, publier une application sur l’App Store requiert beaucoup plus de temps et d’investissement que sur le Play Store: la licence sur Android s’achète une fois et coûte 25$, alors que celle d’iOS est à 99$ par an.

Bonne nouvelle pour Android, selon le rapport 2019 « Mobile App Threat Landscape » de RiskIQ, « le nombre d’applications sur liste noire dans le Play Store a chuté de 76,4 % en 2019 », marquant une forte amélioration des règles de sécurité pour l’OS de Google, et réduisant ainsi fortement l’écart avec le marché d’applications d’Apple.

4. PROGRAMME ANDROID ENTERPRISE RECOMMENDED
Google possède un programme Android Enterprise Recommended qui depuis début 2019, s’étend aux entreprises du secteur EMM (Enterprise Mobile Management). Au sein de son programme, on retrouve des appareils et des fournisseurs de services sélectionnés en fonction de critères bien spécifiques à Google et aux besoins professionnels des entreprises. Ce programme permet de trouver facilement des appareils adaptés, des solutions de gestion de la mobilité ou des fournisseurs de services gérés en entreprise.
Apple, quant à lui, n’ a pas de programme ciblé sur la gestion de la mobilité puisque tous les partenaires sont regroupés sous une même page, allant de l’application de comptabilité, à l’application de paiement pour les restaurateurs en passant par le logiciel de gestion de projets pour les constructeurs.

5. DIFFERENCES ENTRE LES MDM IOS ET ANDROID
Peu importe l’OS choisi pour votre flotte d’appareils mobiles, il vous faudra une solution de gestion centralisée pour sécuriser vos données professionnelles et manager les appareils de vos collaborateurs.
Les solutions de MDM compatibles avec iOS, en plus d’être complexes à utiliser, pratiquent des prix rapidement élevés par rapport aux solutions dédiées à Android. Prenons l’exemple des prix pratiqués par SimpleMDM et Jamf, deux fournisseurs de solutions dédiés Apple: pour un appareil par an, leurs prix varient entre 30$ et 36$ pour l’un et entre 24$ et 40$ pour l’autre.
Concernant les solutions de MDM spécialisées Android, elles proposent généralement des logiciels plus simples d’utilisation, qui ne nécessitent pas obligatoirement de formation en amont et qui s’adaptent aussi bien aux PME qu’aux grosses flottes d’appareils mobiles. TinyMDM en est le meilleur exemple puisque c’est justement le premier logiciel français de gestion d’appareils mobiles professionnels spécialisé Android à devenir partenaire officiel Android EMM. Il a pour volonté de proposer un logiciel de gestion d’appareils mobiles simple d’utilisation et peu coûteux pour les entreprises, en termes d’investissement humain et financier. TinyMDM propose trois modes de gestion différents: le BYOD (Bring Your Own Device), le 100% managé et le mode kiosque, tous approuvés par Google. De plus, TinyMDM est partenaire avec de nombreux constructeurs tels que Zebra, Crosscall, Athesi, Wiko, et est aussi partenaire Samsung Knox.