Bornes tactiles, l’avenir de la vente en magasin ?

Le 28 mai 2020

covid 19

Selon le magazine Le Monde, en 2019, les achats sur Internet ont dépassé les 100 milliards d’euros simplement en France et le nombre de cyberacheteurs a augmenté de plus de 23% en un an. Ajouté à cela la mise à l’arrêt et le confinement de plus d’un tiers de la population mondiale, le taux d’achats en ligne sur les prochaines années ne devrait qu’augmenter au détriment des magasins physiques. Comment donc redonner envie aux clients de venir faire un tour en magasin malgré la distanciation sociale ?

Selon une étude réalisée par Zebra Technologies fin 2018, 42% des associés de magasins ont déclaré avoir peu de temps pour répondre aux besoins de leurs clients, dus à une trop forte pression et au trop-plein de tâches à effectuer. De plus, 83% des dirigeants de points de vente ainsi que 74% des associés estiment qu’équiper leurs magasins d’appareils technologiques permettraient d’améliorer l’expérience du consommateur.

Avec la crise du Covid 19, il est pour le moment interdit dans certaines boutiques d’essayer les vêtements directement sur soi et cela pour des questions évidentes d’hygiène. Cependant, en étant une enseigne de prêt-à-porter, on peut se demander l’intérêt qu’un client aura à venir chez nous, dans notre magasin, s’il ne peut rien essayer ? Autant ne pas se déplacer et acheter son article en ligne… Pour pallier à ce possible raisonnement des consommateurs, la mise en place de bornes interactives intervient puisque le client pourra continuer de venir en magasin essayer ses articles, sans risquer de contamination et le vendeur pourra grâce à cela continuer de conseiller et garder un vrai lien social avec son interlocuteur. De plus, sur ces mêmes bornes, le client peut avoir un accès direct au stock du produit qu’il recherche, cela facilite son expérience d’achat et sollicite moins le vendeur qui peut continuer de conseiller d’autres potentiels acheteurs.

Il existe déjà dans certains magasins à travers le monde,la possibilité d’essayer virtuellement des vêtements, sans avoir à passer par les cabines d’essayage. Cela se fait grâce à une tablette, ou une borne interactive disponible dans le magasin même. Le client choisit son article et grâce à une caméra intégrée, la borne reflète ce que le produit rend sur lui. En plus des magasins, des bornes interactives peuvent être mises à disposition de la clientèle dans des espaces publics tels que les cinémas, théâtres ou musées pour réserver des tickets, voir les disponibilités quant aux prochaines séances ou bien dans des bibliothèques, pour louer des livres directement auprès des bornes et savoir lesquels sont disponibles. Dans le milieu de la restauration aussi les outils numériques peuvent s’avérer utiles, les tablettes notamment, car il est possible de voir le menu en détail et commander directement sur l’écran sans faire la queue et risquer un délai d’attente trop élevé.

Avec l’épidémie liée au nouveau coronavirus qui a frappé la planète ces derniers mois, il est important de se poser les bonnes questions sur l’avenir de nos points de vente tels que nous les connaissions il y a encore trois mois. On ne parle pas ici de chercher à remplacer les hommes par des machines et à ne plus avoir de contact social mais justement à accompagner la vente en magasin à l’aide d’outils numériques. Pour mettre en place ces bornes, il sera indispensable d’utiliser un logiciel de gestion sécurisée de l’appareil, permettant l’accès simple et rapide à une application unique ou à plusieurs applications que l’entreprise aura au préalable choisies. Uun logiciel de MDM en mode kiosque est la solution la plus adaptée à ce genre de borne tactile. En effet, les logiciels de Mobile Device Management permettent de gérer et sécuriser les appareils mis à disposition, notamment dans les points de vente et cela à distance.

TinyMDM est justement le premier logiciel français de gestion d’appareils mobiles professionnels spécialisé Android et partenaire Android EMM. Il a pour volonté de proposer un logiciel de gestion d’appareils mobiles simple d’utilisation et peu coûteux pour les entreprises, en termes d’investissement humain et financier. TinyMDM a conçu trois modes de gestion différents: le BYOD (Bring Your Own Device), le 100% managé et le mode kiosque. Ce dernier s’adapte justement aux besoins actuels et futurs des magasins puisqu’il comporte la possibilité de choisir la ou les applications mises à disposition des points de vente, avec notamment la possibilité de personnaliser l’écran, de choisir le délai de mise en veille de l’appareil ou encore d’avoir sa propre application d’entreprise.