Comment les appareils mobiles peuvent devenir des outils d'aide à la productivité ?

Le 24 mars 2021

En janvier 2020, près de 67% de la population mondiale possède un appareil mobile, selon le rapport Digital 2020 de We Are Social. Le rapport BYOD Usage in the Enterprise de Syntonic montre quant à lui qu’en 2016, 36% des entreprises avaient au moins la moitié de leurs employés utilisant leur téléphone personnel dans le cadre professionnel. Avec la normalisation du travail à distance dû à la crise sanitaire actuelle, le nombre d’appareils utilisés à des fins professionnelles n’a fait qu’augmenter. Mais comment faire en sorte que ces appareils mobiles aident à améliorer la productivité des entreprises tout en sécurisant les données qui y circulent ?

Installer un logiciel de MDM

La pandémie de Covid 19 a obligé une grande partie des entreprises à faire travailler leurs collaborateurs de chez eux et à devoir les contacter en dehors de leur zone habituelle de travail, notamment sur leur appareil personnel. Avec le développement du télétravail, cette méthode de communication est devenue une habitude pour les travailleurs.

Certes, l’utilisation de smartphones en mode BYOD (Bring Your Own Device) a de nombreux avantages comme la rapidité d’exécution, la possibilité d’avoir les données personnelles et professionnelles accessibles sur un même outil, mais cependant elle entraîne aussi une baisse de la sécurité des données. Pour pouvoir booster la productivité et gérer au mieux ce mode de gestion qui se développe, il est important de mettre en place un logiciel de gestion de tous les appareils mobiles en lien avec des données professionnelles, comme TinyMDM le fait sur tous les terminaux compatibles avec le système d’exploitation Android.

Autoriser l'utilisation de données cellulaires

Pour un grand nombre d’employés, une tablette numérique ou un smartphone permet de faire le même travail qu’un ordinateur fixe, lent et difficilement transportable. En effet, doté d’un forfait 4G, le collaborateur peut utiliser son appareil de n’importe où comme dans les transports en commun et le transporter dans un sac sans être encombrant. Investir dans une flotte d’appareils mobiles permet cette plus grande mobilité des équipes que l’on ne trouve pas avec un ordinateur classique.

Pousser des applications métiers, des fichiers et contacts professionnels

Toujours selon le rapport BYOD Usage in the Enterprise de Syntonic, dès 2016 près de 9 entreprises sur 10 avaient besoin que leurs employés accèdent à des applications professionnelles sur leur téléphone personnel. En effet, nombreuses sont celles qui utilisent des applications métiers non accessibles via le Play Store, qui doivent être installées par tous les collaborateurs.

En plus de pouvoir pousser des fichiers et des contacts professionnels en temps réel sur les appareils, un logiciel de MDM peut justement permettre d’installer les applications métiers non-publiées sur le Playstore et restreindre l’accès aux autres applications accessibles pour permettre de booster la productivité des salariés.

Nombreuses sont encore les entreprises qui pensent que l’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette nuit au travail. Hors, bien utilisé et géré par un administrateur, l’outil numérique est au contraire un atout d’amélioration de la productivité des salariés, comme le montre l’étude Google/Heart+Mind Strategies, U.S., “Getting Things Done on Mobile” réalisée en décembre 2017 par Google qui montrent que 75% des répondants estiment que leur smartphone les aide à être plus productif.

Il est cependant primordial de mettre en place une solution de gestion centralisée des terminaux mobiles pour éviter de perdre du temps sur des applications de divertissement. La solution française TinyMDM a justement été développée pour gérer à la fois les appareils personnels mais aussi les appareils dédiés entièrement à des fins professionnelles. Elle permet entre autres de choisir à distance les applications accessibles sur les appareils, de restreindre l’accès aux données professionnelles ou encore de prendre en main le terminal si besoin.