Quelles questions se poser avant de choisir votre logiciel de gestion de flotte de terminaux mobiles ?

Le 19 avril 2021

Au cours de l’année 2020, selon BFM TV, 91% des organisations françaises, tout secteur confondu, ont été la cible d’au moins une cyberattaque. En parallèle, selon Black Book Research, 93% des entreprises du secteur de la santé ont eu affaire à un vol de données entre 2016 et 2019. Mettre en place un logiciel de MDM (Mobile Device Management ou Management des Mobiles) permet justement de réduire considérablement les risques liés à la cybersécurité et de gérer à distance tout appareil mobile utilisé à des fins professionnelles.

En naviguant sur Internet, de nombreux logiciels de MDM sont proposés, mais lequel choisir pour s’adapter au mieux aux besoins de votre entreprise ? Nous avons classé pour vous et de façon objective les questions à vous poser lors du choix de cette solution:

De quelles fonctionnalités avez-vous besoin ?

La première étape pour choisir un MDM est de lister les différentes fonctionnalités dont vous avez besoin pour gérer votre flotte mobile. Devez-vous restreindre l’accès à un nombre limité d’applications, de partager du contenu entre les appareils, de les géolocaliser, de pouvoir les prendre en main à distance ?

Établir cette liste va vous permettre de comparer ensuite les fonctionnalités proposées par les différents logiciels et vous assurer qu’elles sont toutes incluses dans l’abonnement, sans coût supplémentaire. Les différents modes de management proposés sont aussi un point important à vérifier, pour comprendre lequel est le plus adapté à votre besoin et ainsi éliminer les logiciels qui ne le proposent pas.

La solution propose-t-elle une période d’essai gratuite ?

Avant d’investir dans une solution de MDM, il est important que vous preniez rendez-vous pour avoir des démonstrations détaillées et pouvoir poser toutes vos questions sur l’utilisation du logiciel. A la suite de ces démonstrations, vérifiez si des périodes d’essais sont disponibles pour pouvoir prendre en main l’outil et évaluer par vous-même sa simplicité. Lors de vos tests, vérifiez bien que le logiciel comporte un support technique en cas de problème et qu’un réel suivi personnalisé puisse être mis en place.

Le logiciel est-il disponible dans votre langue ?

Parmi les offres de gestion mobile présentes sur le marché, peu proposent une solution en français. De votre côté, privilégiez un MDM made in France, comprenant un site internet mais aussi une console d’administration, un support et un suivi disponibles en français. Cela permet notamment d’avoir des échanges sur vos heures de travail, de pouvoir facilement échanger par écrit ou par téléphone et de pouvoir utiliser la console d’administration sans être un expert de la langue anglaise.

Y a t-il une réelle prise en considération de vos besoins ?

Méfiez-vous des logiciels très connus, qui peuvent être adaptés aux grandes flottes d’appareils mobiles mais qui ne prennent pas toujours en compte les demandes clients et qui peuvent paraître complexes à utiliser, comme expliqué dans cet article. Si vous n’avez besoin de gérer que des appareils Android par exemple, privilégiez un logiciel spécialisé Android comme TinyMDM. En effet, Android détient aujourd’hui plus de 85% des parts de marché, il n’est donc pas forcément nécessaire d’opter pour un MDM disponible sur iOS si vous avez une flotte de Samsung, car le MDM sera plus onéreux et complexe d’utilisation.

Le logiciel est-il en mode Saas ?

Il existe encore des entreprises qui souhaitent que leurs logiciels soient installés sur leurs propres serveurs, en interne mais cela devient de plus en plus rare. Selon une étude Gartner, 85% des entreprises devraient migrer vers le Cloud d’ici 2025 pour des raisons de sécurité et de flexibilité. En effet, un logiciel stocké sur un serveur crypté sur le Cloud est tout aussi sécurisé qu’en interne et il est surtout beaucoup plus flexible, avec un système d’achat par licences et des mises à jour automatiques.

Mettre en place un logiciel de MDM est indispensable pour gérer les appareils d’une entreprise et réduire au maximum les cyberattaques sur mobiles. Cependant, il est important de comparer les différents logiciels pour choisir le mieux adapté à vos besoins.